P1170359

Oui ! Enfin ! Il est là. On l’a attendu tellement et tellement et encore tellement longtemps que, d’un coup, tout semble lumineux, joyeux et simple.

Alors évidemment, qui dit été dit résolution d’été. Parce que bon, pour moi, les résolutions de rentrée, ça ne veut plus rien dire, parce que ça fait bien longtemps que l’école est finie. Alors je préfère me faire des petites to-do list d’été, avec des choses que j’ai envie de faire. Sachant que la période d’été est souvent assez calme, autant profiter de ce temps pour réaliser quelques projets.

P1170354

1 – Lire l’Usage Du Monde, de Nicolas Bouvier. Un livre que m’a été recommandé environ 1000 fois et qui trône sur mon bureau en me regardant avec des yeux langoureux.

2 – Avancer sur les carnets de voyage. Parce qu’il y a toujours celui de la Guadeloupe qui est en cours, celui du Canada, et le mini carnet de nos trois jours de Noël à New York.

3 – Acheter un appareil photo jetable, et redécouvrir Lille comme une touriste. En faire un petit carnet de non-voyage. En fait, j’aimerais beaucoup voir ma ville avec des yeux tout neuf comme quelqu’un qui viendrait d’y entrer pour la première fois. Histoire d’en faire un petit guide personnel que je pourrais publier, une sorte de city guide sur un week end de mes adresses préférées (oui, c’est un peu narcissique).

4 – Rendre visite aux gens que j’aime. Le mois de septembre risque d’être une pure folie (je vous en parlerais au moment M), alors j’aimerais profiter de ces deux mois pour voir ma famille, mes amis, dont certains vivant à l’autre bout de la France. Juste profiter des gens que j’aime, essayer de les voir très très très souvent ! J’ai la chance d’être entourée de personnes absolument grandioses/formidables/dingues, alors autant vivre avec eux au maximum !

P1170362

5 – Peaufiner une expo. Et oui ! Je vous en parlerais très vite également. Nous participons à une exposition avec Julia DaGood, alors j’ai vraiment envie de tout donner dedans, histoire qu’on finisse ce projet dans lequel on a déjà mis plein d’amour.

6 – écrire plus souvent sur le blog. Et puis en plus, qui dit « été » dit apéro au soleil, dit NOUVEAUX COCKTAILS !

7 – Créer, créer, créer !

8 – Travailler sur le mystérieux nouveau projet.

8 – User et abuser de mes lunettes de soleil. Bon, c’est pas comme si je pouvais avoir un contrôle là dessus, alors je dirais : tout simplement lâcher prise.

P1170381

Sur ce, je vous embrasse, je file en terrasse, lunettes sur le nez !

Hello !

Alors oui, ça fait longtemps que je n’ai rien écrit ici. Quand je regarde le dernier article, je vois Lisbonne. Je vois aussi que je parlais de la pluie et tout cela ne s’est guère amélioré.

glace

Alors qu’en vrai, ça y est, nous sommes en juillet.

Les vacances sont passées (aaaah, Lisbonne), mais je n’ai qu’une envie, c’est d’aller au parc avec un carnet, un stylo, un bon bouquin sur lequel je ferais des tâches de glace à l’italienne toute fondue. La base. Tout simplement regarder les gens jongler, envoyer des ballons dans les buissons, voir les enfants tomber dans la pelouse, observer le monde souriant, profiter des rayons du soleil. Faire les premiers pique-niques, boire des bières plus très fraîches, assise en tailleur sur l’herbe, discuter jusqu’à sentir le petit vent tardif qui indiquera l’heure du retour, dégommer une armée de moustiques

L’été quoi.

Bon, je crois qu’on est un peu tous dans le même cas. On veut l’été. Alors comme pour le moment, je ne peux que me l’imaginer, j’ai concocté le semainier avec tout plein de douceurs glacées, de couleurs. Je l’ai également décliné en un joli fond d’écran. Que des glaces. En fond d’écran. La salive m’en tombe.

Le format du semainier a légèrement changé. Parce que l’été c’est aussi le moment du changement !

happymartini_juillet

Vous pouvez télécharger le semainier ici et le fond d’écran .

J’aurais plein de choses à dire sous peu, mais d’ici là, rêvez de votre été, profitez du moindre rayon de soleil, et salivez sur la prochaine merguez que vous pourrez faire griller.

Bon week end !

 

Bonjour !

Sous cette pluie battante qui ne semble pas vouloir s’arrêter, je repense à ces quelques jours de vacances que j’ai passé à Lisbonne avec mon amoureux. Ces jours de soleil, de dépaysement total.

P1170059

Pendant les vacances, on contemple, on se laisse le temps de se perdre, de profiter des minutes qui défilent, d’écouter, de voir, de sentir, de goûter. Pour le coup, je dois dire que ça a été beaucoup de découvertes, nous avons énormément marché (si vous comptez y aller, oubliez les petites sandalettes ; les baskets, il n’y a que ça de vrai !), ça monte, ça descend, dans des ruelles colorées, carrelées, cachées. Telle un labyrinthe, Lisbonne enivre, se laisse découvrir pas à pas, mais reste mystérieuse. C’est fou comme c’est agréable de lâcher prise le temps de 5 jours.

P1170045 copie

Depuis le retour du Canada, je crois que cette envie de découvrir de nouvelles choses, de nouveaux paysages, me manquait un peu. Mettre un peu le quotidien de côté pour prendre son temps, mais autre part.

Ce sont ces musiciens qui s’installent sur l’une des dix milliards de placettes de la ville.

Ce sont les bières portugaises très fraîches qui sont englouties après des heures de marche et des mollets en feu.

Ce sont les rues que l’on ne retrouve pas sur un plan.

Ce sont ces couleurs, ces azulejos, cette agitation, ces pasteis de natas, à la fois sucrées, croustillantes ET fondantes, dont les miettes collent au bord des lèvres.

P1170015

P1170190

P1170103

Ce sont les couchers de soleil, et les magnifiques vues de la ville du haut des belvédères.

P1170109 2 copie

Ce sont toutes ces architectures qui semblent raconter un passé plein d’histoire.

Ce sont ces musées, ces expositions, ces vestiges et ces ruines.

 

P1170042

Ce sont les fêtes de quartier à l’Alfama et les verres en plastique remplis de ginjinha, une liqueur de cerise délicieusement sucrée, qui se laissent sirotés en déambulant vers on-ne-sait-pas-où-mais-ça-n’est-pas-si-grave, et les caïpirinhas sur les marches d’une église, tard le soir.

P1170192

Ce sont tous les jardins botaniques, tropicaux, où les oiseaux chantent à tue-tête.

Ce sont ces vendeurs dans la rue qui veulent te vendre tout (et surtout n’importe quoi).

Ce sont ces chorizos, ces boudins portugais, ces crevettes marinées, ces ananas rôtis, tous ces délices, ces minis kioskes/restaurants et ces citrons qui trônaient par centaines dans les arbres, l’air gorgés de jus.

C’est surtout cette lumière, si particulière, qui se baigne et nage entre chaque bâtisse, rendant éclatante chaque couleur.

P1170057

P1170088

P1170100

Ce sont ces trajets en tramway, comme dans la nacelle bancale de montagnes russes, ces trajets en train jusqu’à Belem et jusqu’au sable chaud des plages de Cascais.

P1170141 copie

P1170218

P1170214

Ce sont ces remontés fatigantes jusqu’à l’hôtel, quand les jambes ne suivent plus mais que la tête est remplie de nouvelles images.

 

C’était Lisbonne.

russianspicy21

Bonsoir !

Oulala on est déjà vendredi. C’est tellement bizarre car je me souviens de vendredi dernier comme si c’était hier. Enfin, je vais sûrement dire pour la sixième fois que le temps passe super vite mais bon, cela reste quand même une réalité, non ?

En tout cas, cette semaine, je l’ai passée à Paris, et encore une fois, j’ai pu découvrir de chouettes endroits. Ce fut une semaine très enrichissante, pleine de rencontre et d’amitié. Déjà, l’exposition Nov’Art dont je vous parlais il y a quelques jours (où j’ai pu sauter de joie en vendant la création que j’avais fabriqué avec amour pour l’occasion, et que je vous montrerais très très bientôt), mais aussi avec des moments vraiment sympa que j’ai pu passer avec mes amies. J’ai pu rencontrer également des artistes très talentueux, discuter création, feuilleter des carnets de croquis. Le tout ponctué de milkshake à l’avocat. En bref, une semaine superbe.

Alors, pour fêter ça, quoi de mieux qu’un tout nouveau cocktail ? Je l’ai élaboré un jour de pluie, où j’avais envie de voir le soleil arriver si vite, avoir la tête encore un peu en vacances. Alors ça sera un cocktail plein de chaleur, puisque ça sera un cocktail à base de piment ! Et oui. J’aime le piment, voilà. Quelque chose de pimenté et sucré à la fois. Un cocktail qui réchauffe ! Je l’appellerais…

Le Spicy Jam

russianspicy1

Pour concocter ce breuvage, il nous faudra 4cL de vodka, une cuillère à soupe rase de confiture de fraise, une demi cuillère à café de miel, le jus d’un demi citron jaune (d’un petit citron), un piment rouge thaï, et deux gouttes de Tabasco (c’est facultatif, c’est juste histoire de rajouter encore plus de piment !).

Il vous suffira de couper le piment en rondelle et de le piler dans un shaker avec le miel. On ajoute la vodka et on laisse infuser le tout 2 minutes. On ajoute tous les autres ingrédients et on shake avec de la glace jusqu’à sentir que les glaçons ont bien fondu.

Ensuite, deux solutions. La première : on adore le piquant, alors on ne filtre pas et on verse le tout dans un verre rempli de glaçons. Attention, ça sera vraiment pimenté, tout simplement parce que vous boirez également les petits pépins du piment qui seront plus forts que la chair elle même. La seconde, beaucoup plus soft mais tout de même épicée : on filtre, pour ne garder que le liquide et on verse dans le verre rempli de glaçon. On peut également se séparer, dans ce cas, des gouttes de Tabasco.

Personnellement, je suis amoureuse de la première solution, mais à chacun sa tolérance au piquant, comme je le disais à la fin de cet article.

russianspicy4

russianspicy3

Bien sûr, je ne le préciserais jamais assez, mais encore une fois, on consomme le tout avec modération (surtout pimenté comme il est !). J’ajouterais une petite note : il est excellent à déguster avec du chocolat noir. Et oui, le piment, le chocolat et les fraises se marient à merveille, alors n’hésitez pas à marier toutes les douceurs !

Avec tout ça, je vous souhaite un excellent week end. Passez du bon temps, et prenez-en ! J’ai beaucoup de choses à vous raconter dans les jours qui viennent, alors on se retrouve très, très, très bientôt !