13343154_615206318657548_5365817865790823640_n

Bonjour à tous !

Cet article va être court. Oui, je l’annonce directement, comme ça, pas de déception (si jamais il devait y en avoir une…).

Il y a quelques mois, j’avais envoyé un candidature pour participer à l’exposition « A table l’artiste », organisée par l’association Nov’Art.

Et il y a quelques jours, j’ai eu une surprise de taille : j’étais sélectionnée pour participer à l’exposition. En tout, nous sommes 8. 8 artistes différents, utilisant des techniques différentes, pour traduire ce que représente, pour nous, le repas français. Bien sûr, je vous montrerais ma contribution à la fin de l’exposition, mais, pour le moment, elle restera secrète et bien gardée.

Qu’est ce que le repas français pour moi ? La diversité, l’abondance (oui, je me souviens des grands repas qui durent jusqu’à tard et où l’on a déjà plus faim après l’entrée… même si la gourmande que je suis pouvait quand même reprendre deux fois du plat principal par la suite), mais surtout, le partage, encore en pensant à ces grandes tables, où les discussions bruyantes rivalisent avec les bruits des fourchettes, où le vin fait chavirer les rires et les paroles. Les engueulades parfois. Celles qui s’abrègent autour d’un dessert coloré. Je pense à ces grandes tables, et elles me donnent instantanément faim. Je repense aux repas de famille chez ma grand-mère maternelle, où je finissais mon repas en trempant des galettes bretonnes dans un thé bourré de sucre. Je pense aux repas beaucoup trop fournis aussi, qui durent jusqu’au soir.

Je pense aussi, avec un certain recul, au repas de « trop », celui où l’on se force un peu et où les plats à la nourriture trop abondante, ne se finissaient pas. Le repas « social ».

Alors voilà, le repas français, c’est tout une histoire, tant de fumets, de souvenirs, et j’ai donc pu le traduire à ma manière !

Vous pourrez voir les travaux des 8 artistes à la Galerie l’Anachronique -42 rue Mont Cenis, 75018 Paris-

Le vernissage ? C’est ce soir ! Alors, on se voit là bas ?!

 

*La photo qui illustre cet article a été créée par l’association Nov’Art juste pour l’expo !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *