fleurs

Cher printemps,

Tu es arrivé, cette année, tout en douceur. Tu as commencé à faire pousser de petits bourgeons timides sur les arbres et à remettre quelques rayons de soleil dans mon ciel. Et maintenant, je me balade à vélo et je vois tant de fleurs, tant de verdure, sous une petite brise légère. Et quelquefois sous une grosse drache moins légère et bien moins poétique.

Bien sûr, tu es un peu vache, et je ne comprendrais jamais ta décision annuelle d’envahir mon air de pollen, mais je te pardonne, car tu es à la fois joyeux et splendide, et tu rends aussi chaque chose, chaque rue, plus jolie.

Alors même si tu n’es pas encore assez chaud, même si tu me fais éternuer,

cher printemps,

je t’aime beaucoup.

One thought on “Lettre au printemps

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *