P1160011

Bonjour !

Non ce titre n’est pas super glamour… Bref.

C’est fou comme un site internet peut vous manquer !

J’en ai fait l’expérience ces trois dernières semaines. Non, je n’ai rien posté, je n’ai rien dit. Et je me retrouve aujourd’hui à tapoter sur mon clavier toute excitée comme si c’était la rentrée des classes (oui, j’aimais bien la rentrée des classes). Et je me dis « pourquoi ? »

Ce blog est encore tout jeune, c’est vrai. Mais j’y ai découvert comme un petit plaisir simple à écrire un peu de tout, un peu de rien, un peu de moi.

Que s’est-il passé ? Rien de spécial, juste des journées trop courtes, l’envie de faire plein de choses et du coup, d’être quelquefois déçue. Parce que j’oublie quelques fois que les choses peuvent prendre du temps, et à faire de trop longues listes, il y a quelques petites choses qui passent à la trappe. Mais de quoi va t-on se plaindre ? C’est plutôt bien de ne pas s’ennuyer (mon ennemi n°1, ma bête noire).

P1150964  P1150973

Par exemple, je n’avais pas du tout pris en compte le fait que faire une crevette en papier serait long. Mais qu’est ce que c’était bien ! Travailler mes fonds (oui je vous en parlerais, un jour, de cette passion de préparer mes propres teintes de papiers colorés), réfléchir aux formes, faire des tests et des re-tests, échouer parfois, réussir, faire des minis découpes à m’en découper les bouts des doigts et des minis collages (à m’en coller le bout des doigts aussi). Tout assembler. Voir avec plaisir que ça ressemble bien à une crevette (le cas contraire serait quelque peu dommage). Donc voilà, cette dernière créa est achevée. Elle n’a pas été de tout repos, les soirées sont souvent passées beaucoup trop vite, mais j’en suis plutôt contente.P1160004

Pourquoi des fruits de mer ? Parce que la Bretagne, les amis, la Bretagne. Non, je n’y suis plus. Mais qui dis passage en Bretagne, dis plateau de fruits de mer (et qu’est ce que c’est bon !!! Je pourrais bien en grignoter quelques-uns au petit déjeuner trempé dans mon thé. Ramène moi de la mayonnaise, de la baguette fraîche, et je t’épouse ! Direct !

Alors on plonge ?

P1150966

P1150995

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *